24.5 C
Kinshasa
mercredi 24 avril 2024
AccueilPaysAfrique centraleCameroun : Chine, 1er fournisseur et Pays-Bas, 1er client 

Cameroun : Chine, 1er fournisseur et Pays-Bas, 1er client 

Bonne nouvelle. En 2022, le Cameroun a réduit de 3,3% le déficit de sa balance commerciale par rapport à 2021. Un recul imputable à la bonne tenue des exportations. Ce changement s’accompagne d’une modification des parts de marché à l’export de ses principaux partenaires.  Avec 26,8% de parts de marché, les Pays-Bas sont devenus le client le plus important du Cameroun, grâce notamment aux importations d’huiles brutes de pétrole et de gaz naturel liquéfié. Une première place qu’ils raflent à la Chine, qui caracolait en tête depuis plusieurs années. Si, en 2022, l’empire du milieu n’arrive qu’en 6è position en tant que client, il reste le premier fournisseur du Cameroun.

Selon le rapport sur le commerce extérieur en 2022, publié le 16 février 2024 par l’Institut national de la statistique (INS), le Cameroun a amélioré le solde de sa balance commerciale, qui s’est établi à 1428 milliards de F CFA en 2022, contre 1478 milliards de F CFA en 2021. Une amélioration liée à la hausse des recettes d’exportations (+ 45%), qui est supérieure à celle des dépenses d’importations (+27 %).

Les recettes d’exportation restaient portées par six produits : les huiles brutes de pétrole (43,5% du total), le gaz naturel liquéfié (18,1%), le cacao brut et ses dérivés, le bois scié, le coton et la pâte de cacao.

Des exportations dominées par le pétrole et le GNL

En 2022, bien qu’en augmentation, les recettes d’exportation restaient portées par six produits : les huiles brutes de pétrole (43,5% du total), le gaz naturel liquéfié -GNL- (18,1%), dont les recettes augmentent de 148,8 %, le cacao brut et ses dérivés, le bois scié, le coton et la pâte de cacao. Toutefois la part relative de certains produits dans le total des recettes se modifie. Ainsi, celle du GNL passe de 10,6 % à 18,1% entre 2021 et 2022, tandis que les parts du bois et des produits issues de l’agriculture diminuent. D’une manière générale, les exportations demeurent très peu diversifiées et celles de produits transformés très limitées. Elles sont dominées par des produits pétroliers et gaziers.

Part des produits exportés dans le total des recettes d’exportation
ProduitsPart des recettes d’exportationPart des recettes d’exportationPart des recettes d’exportation
 2022 en %2021 en %2020 en%
Huiles brutes pétrole43,5%40,5%36,0%
Gaz naturel liquéfié18,1%10,6%10,0%
Bois grumes et scié6,1%12,2%14,0%
Cacao brut en fèves9,1%11,3%14,0%
Coton4,5%6,0%6,0%
Pâte +beurre de cacao2,4%4,9% 
% du total des recettes83,7%85,5%80,0%
Source : Institut national de la statistique du Cameroun (INS)

Cinq clients principaux

Au cours des trois dernières années, si le Cameroun a exporté vers plus de 120 pays, seule une poignée d’entre eux ont totalisé plus de la moitié des recettes d’exportations du pays. En 2022, cinq pays représentaient environ 65% du total des exportations : les Pays-Bas, l’Inde, la France, l’Espagne et l’Italie. À eux seuls, ils ont acheté au Cameroun pour 2276,9 milliards de FCFA (3,74 milliards $) de produits, sur un total de 3483,3 milliards de FCFA (5,72 milliards $) de recettes d’exportation.

En 2022, cinq pays représentaient environ 65% du total des exportations : les Pays-Bas, l’Inde, la France, l’Espagne et l’Italie

Top 10 des clients du Cameroun (part de marchés en valeur)
Pays clients202220212020
Pays-Bas26,8%12,4%9,3%
Inde14,2%9,6%4,0%
France9,9%3,0%3,7%
Espagne8,5%6,1%6,8%
Italie6,0%7,1%10,0%
Chine5,0%25,8%21,5%
Belgique3,8%3,6%3,4%
Bangladesh3,6%4,0%3,9%
Tchad3,3%3,8%3,8%
États-Unis2,3%2,6%
Malaisie  4,2%
Total 10 premiers83,3%78% 71,0%
Source : INS

Le Pays-Bas, 1er client du Cameroun en 2022

Fait nouveau en 2022, le positionnement des certains clients se modifie. En tête des pays importateurs figurent, en effet, les Pays-Bas, devenu le premier client du pays, avec 26,8% de parts de marché, pour une valeur de 932,1 milliards de FCFA. Quatre productions représentent 97,2% des exportations du Cameroun vers les Pays-Bas : les huiles brutes de pétrole (60,4%), les fèves de cacao brut (24,7%), le gaz naturel liquéfié (10,5%) et la pâte de cacao (1,6%). Avec un gain de 14 points de pourcentage, les Pays-Bas détrônent la Chine, qui est reléguée au 6è rang, avec une perte de plus de 20 points par rapport à 2021.  

En 2022, avec un gain de 14 points de pourcentage, les Pays-Bas détrônent la Chine, qui est reléguée au 6è rang, avec une perte de plus de 20 points par rapport à 2021

Deuxième sur le podium, l’Inde a capté 14,2% des exportations du Cameroun, pour une valeur de 493,1 milliards de FCFA (810 millions $) en 2022. Ses importations portent sur les huiles brutes de pétrole (58,5%), le GNL (37,4%) et le coton brut (3,4%).

Avec 9,9% des parts de marché, la France, qui rafle la 3ème place alors qu’elle était au 9è rang en 2021, achète au Cameroun cinq produits : du GNL (43,9%), des huiles brutes de pétrole (32,4%), du beurre de cacao (9,7%), de la pâte de cacao (3,6%), de l’aluminium brut (3,6%) et du bois scié (3,5%). L’Espagne et l’Italie ferment le top 5 des principaux clients du Cameroun en 2022 avec respectivement 8,5% et 6% des parts de marché.

Faiblesses des échanges entre le Cameroun et ses voisins

Selon l’INS, les expéditions de marchandises camerounaises vers l’Afrique sont assez faibles. Elles ne représentaient que 9,8% des recettes d’exportations du Cameroun en 2022, 9,7% en 2021 et 8,3% en 2020. Celles à destination de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) étaient de 6% du total en 2022 contre 7,3% en 2021 et 7,3% en 2020. Parmi les pays de la Cemac, le Tchad est le premier client du Cameroun. 

Selon l’INS, la faible intégration avec les autres pays de la CEMAC et le Nigéria « pourrait ne pas traduire le niveau réel des échanges, principalement en raison de la porosité des frontières qui engendre des échanges transfrontaliers non enregistrés dans les statistiques douanières ». Par ailleurs, une grande part des échanges sont constituées de produits vivriers qui ne sont pas taxés par la douane.

Assez faibles, les expéditions de marchandises camerounaises vers l’Afrique ne représentaient que 9,8% des recettes d’exportations du Cameroun en 2022, 9,7% en 2021 et 8,3% en 2020.

Exportations du Cameroun vers les pays de la Cemac et le Nigeria (en % des recettes d’exportation)
Pays ClientsValeur en %Valeur en %Valeur en %
 202220212020
Tchad3,3%3,8%3,8%
Centrafrique1,3%1,3%1,2%
Gabon0,7%1,1%1,2%
Congo0,4%0,8%0,8%
Guinée Équatoriale0,3%0,4%0,4%
Total Cemac6,0%7,3%7,4%
Nigéria1,0%0,8%0,9%
Total pays africains9,8%9,7%8,3%
Source : INS

Les produits minéraux en tête des importations

En 2022, les dépenses d’importations ont atteint 4 911 milliards de F CFA, contre 3 871,4 milliards en 2021 et 3 222 milliards de F CFA en 2020. La hausse provient principalement des importations de produits minéraux qui augmentent de 58% par rapport à 2021. Composée en majorité de carburants et lubrifiants et de clinker, cette catégorie de marchandises forme 26,8% du total des dépenses d’importation.

Composée en majorité de carburants et de lubrifiants ainsi que de clinker, cette catégorie de marchandises forme 26,8% du total des dépenses d’importation.

En 2022, les produits alimentaires, notamment les céréales, constituaient le deuxième poste des importations (12,4%), pour un montant de 608,3 milliards de F CFA, en 2022. Les principales céréales importées (10,8%) sont le riz, le froment de blé et le méteil, un mélange de froment et de seigle.

Les importations de machines et d’appareils mécaniques ou électriques représentaient 10,6% du total des dépenses d’importation, ce « qui illustre le renforcement des capacités du Cameroun en équipements technologiques », souligne l’INS. Celles des produits chimiques équivalaient à 10%.  Les produits pharmaceutiques se sont démarqués avec une contribution de 3,4% pour une valeur de 166,1 milliards de F CFA, en baisse de 11% par rapport à 2021.

Principaux pays fournisseurs du Cameroun (parts des dépenses d’importation en %)
PaysPart en %Part en %Part %
 202220212020
Chine15,8%17,0%17,5%
Inde10,8%7,2%5,0%
France8,2%9,0%8,7%
Pays-Bas3,6%2,8%3,0%
Corée du Sud3,5%
États-Unis3,2%2,8%4,4%
Allemagne3,0%3,1%2,9%
Turquie2,9%3,5%4,0%
Malaisie2,5%
Russie2,5%6,8%3,0%
Belgique3,8%5,6%
Ukraine2,7%
Togo3,6%
Total 10 premiers pays56,0%58,8%57,7%
Autres pays44,0%41,2%42,0%
Source : INS

Les principaux pays fournisseurs

Dix pays représentent près de 60% des dépenses d’importations du Cameroun. La Chine est le premier fournisseur en 2022 (17 % des parts de marché), 2021 et 2020. Elle est suivie par la France et l’Inde, qui a pris la 2ème place en 2022, en doublant sa part de marché par rapport à 2020.

Dix pays représentent près de 60% des dépenses d’importations du Cameroun. La Chine est le premier fournisseur en 2022 (17 % des parts de marché), 2021 et 2020.

Les importations en provenance de la Chine portent sur des biens diversifiés : machines et appareils électriques (12%); machines et appareils mécaniques (10%), métaux (fonte, fer et acier), produits chimiques (7,8%), matière plastique, céréales, matériel de transport, ouvrages en pierre et insecticides.

La France, principal fournisseur de céréales

En 2022, les importations en provenance de la France étaient constituées de céréales, notamment de froment de blé et de méteil (16,8%), de produits pharmaceutiques (13,2%) de machines et appareils mécaniques (8,4%) ainsi que d’appareils électriques (6,3%). « La France s’affirme comme principal fournisseur de céréales avec une part de marché de 30,1%, suivie par l’Argentine, la Russie, qui perd, du fait du conflit avec l’Ukraine, le premier rang détenu en 2021, et la Pologne », indique l’INS.

L’Inde est un fournisseur important avec une part de 10,8%. Les importations du Cameroun en provenance de ce pays sont composées essentiellement de carburants et lubrifiants (42,1%), de riz (27,8%), dont l’Inde fournit plus de la moitié des quantités importées en valeur, et de médicaments (9,1%).

Les importations en provenance des pays africains ne représentent que 12,2% des dépenses totales d’importation. Dans ce sous-groupe, le Maroc se positionne au premier rang avec une part de 1,4%. Suivent la Côte-d’Ivoire, le Gabon, l’Algérie et l’Égypte.

Pour consulter le dernier rapport sur le commerce extérieur du Cameroun, cliquer sur le lien suivant : https://ins-cameroun.cm/statistique/commerce-exterieur-du-cameroun-en-2022/

 

- Advertisment -

ARTICLES LES PLUS LUS