24.5 C
Kinshasa
mercredi 28 septembre 2022
HomeEntreprisesRDC. Calures Éditions ou la passion pour les livres

RDC. Calures Éditions ou la passion pour les livres

Sise avenue des Aviateurs, dans le quartier Gambela de la commune de Lubumbashi, la maison d’édition « Calures éditions » a été fondée par Carl Kalire, qui en est le directeur général. C’est au français helvétique que Carl Kalire a emprunté le terme de Calure, qui signifie « personne très instruite ou très compétente ». Encore modeste par le nombre d’ouvrages publiés, la maison d’édition n’en est pas moins reconnue pour la qualité de son travail et attire de plus en plus d’auteurs. Pleine de projets, passionnée par ce qu’elle fait, elle croit en la réussite de son combat pour promouvoir la littérature congolaise. 

L’idée de créer Calures Éditions est née de la volonté de Kalire d’aider des auteurs à être publiés. « En raison de ma participation à des activités littéraires et de ma maîtrise du français, des amis écrivains m’ont demandé de les aider à relire, voire corriger leurs œuvres sur le fond et la forme. Ce sont autant de sollicitations qui m’ont amené à canaliser ces demandes dans un circuit formel, officiel. C’est ainsi que j’ai créé la société », informe Carl Kalire.

L’idée de créer Calures Éditions est née de la volonté de Kalire d’aider des auteurs à être publiés.

La structure de Calures Éditions comprend six branches : l’édition proprement dite dont Kalire est le directeur, la photographie, l’organisation d’événements, des cours de langues et de la traduction, l’impression et la vente d’œuvre d’art.

La branche édition compte 5 permanents : un directeur d’édition (Kalire), un directeur d’édition adjoint (Agabus Ngoy), un directeur des projets (Anaclet Kamwanya), un secrétaire qui est aussi photographe et une chargée de communication, Séphora Musole. Trois d’entre eux sont des lecteurs et des correcteurs. Ce sont presque tous des universitaires, ce qui contribue à la qualité des publications.

Création d’événements

En relation étroite avec la branche Édition, celle chargée de la communication organise des événements scientifiques et culturels, liés à des activités de l’Université de Lubumbashi (Unilu) à laquelle Calures Éditions est associée, à la sortie de revues émanant d’autres universités qui utilisent l’entreprise comme prestataire de service, ainsi qu’à la présentation des œuvres des auteurs publiés par Calures Éditions.

Ces événements sont l’occasion pour la maison d’édition de rencontrer et d’approcher des auteurs potentiels

Ces événements sont l’occasion pour la maison d’édition de rencontrer et d’approcher des auteurs potentiels. « C’est au cours de ces rencontres que des auteurs nous ont connus et qu’ils sont allés ensuite déposer leur manuscrit chez nous », explique Kalire. La maison d’édition entretient de bons rapports avec l’Unilu et avec les Presses universitaires de l’Université, dont le directeur participe parfois aux événements qu’elle organise.

Pour faire connaître les publications, la branche Communication se tourne également vers les médias. « Nous utilisons aussi les réseaux sociaux et le bouche à oreille », ajoute Agabus Ngoy, enseignant à la faculté de lettres et de sciences sociales de l’Unilu.

Lire aussi : Écrire pour témoigner : les nouvelles plumes de la RDC : https://www.makanisi.org/ecrire-pour-temoigner-les-nouvelles-plumes-de-la-rdc/

Profils des publications

Romans, nouvelles, critiques, essais… Calures Éditions publient tous types de sujets littéraires et scientifiques, à l’exception des ouvrages à contenu purement politique ou religieux. Pas de limite d’âge ni de nationalité exigées, même si, jusqu’à présent, tous les auteurs publiés sont des Congolais, la plupart habitant dans le Grand Katanga. Néanmoins, « nous avons deux projets d’édition, l’un avec un Chilien, l’autre avec un Ivoirien qui nous ont contactés via notre page facebook ou notre site », précise Kalire.

Romans, nouvelles, critiques, essais… Calures Éditions publient tous types de sujets littéraires et scientifiques, à l’exception des ouvrages à contenu purement politique ou religieux.

Une fois reçu, le livre suit un itinéraire précis, immuable, avec plusieurs étapes. « La première est la lecture du livre pour en examiner l’originalité et l’intérêt. Si on lui trouve un intérêt, on procède à une deuxième lecture, destinée aux corrections. Chaque livre est lu par deux lecteurs différents. Puis on le publie », insiste Carl Kalire.

Tout livre publié comprend deux numéros : celui du dépôt légal et l’ISBN (International Standard Book Number), un numéro normalisé, internationalement reconnu. Six exemplaires de chaque ouvrage sont déposés à la division provinciale du Katanga de la Bibliothèque nationale du Congo (BNC), créée en 1974.

Un nouveau local et une imprimerie

Le local de Calures Édition est modeste, mais « on se bat pour en avoir un nouveau, mieux équipé et plus spacieux, si possible dans l’espace de l’Unilu, où l’on aura de l’électricité en permanence. Cela nous rapprochera de nos cibles qui sont les jeunes universitaires. Un contrat de location avec l’université nous garantira une stabilité locative », précise Kalire.

Outre un nouveau local, Kalire souhaiterait que Calures Éditions dispose de sa propre imprimerie.

Outre un nouveau local, Kalire souhaiterait que Calures Éditions dispose de sa propre imprimerie. L’impression est actuellement réalisée par Unilu-Print-Université de Lubumbashi, la mieux pourvue. La ville compte deux autres imprimeries : Sinaï et El Gracias.  Reste que se doter d’une imprimerie nécessite d’avoir plus de moyens financiers. Des revenus qui pourraient être générés par la vente des publications sur le site web de l’entreprise.

Pour l’heure, tirés à 70 ou 100 exemplaires selon les cas, avec possibilité de réimpression, les ouvrages sont vendus entre 7000 FC (3,5 dollars) et 30 000 FC (15 dollars) chez Calures Éditions, dans les librairies de Lubumbashi (Mediaspaul, Jacarandas, Akilimali) ainsi qu’à Kinshasa (Éditions Nzoï).  

Calures Éditions a en projet l’instauration d’un prix littéraire qui serait remis annuellement et accompagné d’une petite dotation financière, destiné à primer des romans, des pièces de théâtre, des essais, des poèmes, des nouvelles, etc.

En projet, un prix littéraire

Calures Éditions a en projet l’instauration d’un prix littéraire qui serait remis annuellement et accompagné d’une petite dotation financière, destiné à primer des romans, des pièces de théâtre, des essais, des poèmes, des nouvelles, etc. « Malheureusement l’État congolais ne nous aide pas beaucoup. Nous comptons sur des privés, voire le gouvernorat. Mais pour beaucoup, la culture se limite à la musique. Même les émissions culturelles sont surtout consacrées aux musiciens ». Pour ses projets, Calures Éditions peut au moins compter sur le soutien moral de l’Institut français qui la met en contact avec des responsables du programme d’aide à l’édition, géré par la France, et des réseaux de librairies francophones.

- Advertisment -

ARTICLES LES PLUS LUS