24.5 C
Kinshasa
samedi 26 novembre 2022
HomePaysAfrique centraleL’Afrique, leader mondial de la production de cacao

L’Afrique, leader mondial de la production de cacao

Le Salon du Chocolat se tiendra, une nouvelle fois, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, à Paris, du 28 octobre au 1er novembre prochain. Les amoureux du chocolat qui s’y rendront, découvriront de nombreux petits artisans-chocolatiers africains, mais peu de grands transformateurs. Un paradoxe, alors que l’Afrique subsaharienne fournit environ 75 % des fèves de cacao produites dans le monde, selon l’Organisation internationale du cacao (Icco). Une position que le continent occupe depuis le début du XXème siècle. C’est donc lui qui procure la matière première de base à la majorité des acteurs de la chaîne de valeur de la transformation du cacao (broyeurs, couverturiers, chocolatiers et autres utilisateurs de pâte, beurre et tourteaux de cacao) dans le monde. 

Avec 3,6 millions de tonnes, l’Afrique est largement en tête de la production mondiale de fèves de cacao, qui s’est élevée à environ 4,9 Mt. pour la campagne 2021/22.

Premier producteur mondial de cacao, avec 2,2 millions de tonnes de fèves (42 % de la production mondiale), la Côte d’Ivoire devance de loin ses concurrents. Le Ghana vient en deuxième position (689 000 t.). Derrière, arrivent l’Équateur (374 000 t.), le Cameroun (290 000 t.) puis le Nigeria (280 000 t.), selon les données de l’Icco. Les autres pays de l’Afrique cacaoyère, notamment d’Afrique centrale, passent inaperçus dans les statistiques mondiales.

Production de cacao par grandes régions et leurs principaux pays producteurs (en milliers de tonnes)

Introduit au XIXè siècle à São Tomé et Príncipe

C’est dans les îles de São Tomé-et-Príncipe, alors sous domination portugaise, que le cacaoyer, une plante originaire d’Amérique centrale, a fait son entrée en Afrique au début du XIXème siècle, en remplacement de la canne à sucre. De là, il a gagné les îles espagnoles d’Annobon et de Fernando Po, situées dans l’actuelle Guinée équatoriale, avant de faire son apparition sur le continent, où il s’est implanté en Afrique de l’Ouest (Ghana, Côte d’Ivoire et Nigeria) et en Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Moyen Congo, Congo belge et Centrafrique).

C’est dans les îles de São Tomé-et-Príncipe, alors sous domination portugaise, que le cacaoyer, une plante originaire d’Amérique centrale, a fait son entrée en Afrique au début du XIXème siècle, en remplacement de la canne à sucre

D’environ 20 000 tonnes vers 1850, la production mondiale de cacao, dopée par la demande européenne en expansion, s’est envolée à 100 000 tonnes en 1900 et 375 000 tonnes en 1920. Une hausse qui s’est accompagnée, à partir de 1900, d’une montée en puissance des producteurs africains, alors qu’à la fin du XIXème siècle,  près de 90 % de la production était assurée par l’Amérique tropicale et subtropicale.

L’Afrique en tête de la production mondiale depuis 1921

De 2 000 tonnes vers 1890 (3% de la production mondiale), provenant en majorité de São Tomé et Príncipe, les exportations africaines ont été portées à 15 000 tonnes en 1900 (15%) et 105 000 tonnes en 1918 (40%). À partir de 1921, avec 200 000 tonnes, la production africaine est devenue majoritaire. Une suprématie restée incontestée jusqu’à nos jours.  

À partir de 1921, avec 200 000 tonnes, la production africaine est devenue majoritaire. Une suprématie restée incontestée jusqu’à nos jours.  

Jusqu’en 1910, 60 % de la récolte africaine était fournie par l’ensemble São Tomé-et-Principe, alors premier producteur mondial, et Fernando-Po. Mais, dès 1918, la Gold Coast (Ghana) a pris la tête avec 67 000 tonnes, sur un total africain de 105 000 tonnes, reléguant l’archipel au deuxième rang avec 20 000 tonnes. Le Ghana gardera longtemps la première place des producteurs africains, avant d’être détrôné par la Côte d’Ivoire.

Lire aussi : La filière cacao d’Afrique centrale dominée par le Cameroun. 1/2. https://www.makanisi.org/la-filiere-cacao-dafrique-centrale-dominee-par-le-cameroun-1-2/

La filière cacao en Afrique centrale aujourd’hui

Un siècle plus tard, où en est la filière cacao d’Afrique centrale, première zone d’introduction des cacaoyers sud-américains sur le continent africain ? Excepté au Cameroun, 3ème producteur africain et 4ème producteur mondial de cacao en 2021/2022, et à Sao-Tomé et Principe, dans les autres pays de la région, tous producteurs, la cacaoculture n’occupe pas une grande part dans le Produit intérieur brut et les exportations.

Cameroun, 3ème producteur africain et 4ème producteur mondial de cacao en 2021/2022

Toutefois, après avoir décliné pendant plusieurs décennies, la filière redémarre, appuyée par des organismes publics, des coopérations bilatérales et des ONG, qui encadrent les petits producteurs. Au-delà de l’augmentation des volumes, la relance s’accompagne d’une nouvelle approche de la culture et de la transformation ainsi que de l’essor du bean-to-bar (littéralement de la fève à la tablette) à l’initiative d’artisans chocolatiers-torréfacteurs. Ces derniers, qui peuvent être également planteurs, prennent en charge toutes les étapes de la fabrication d’une tablette de chocolat.

Lire aussi : La filière cacao d’Afrique centrale dominée par le Cameroun. 2/2. https://www.makanisi.org/la-filiere-cacao-dafrique-centrale-dominee-par-le-cameroun-2-2/

Un marché mondial en croissance

La tendance de fond du marché mondial – haussière – joue en faveur de la filière. Dans son rapport paru fin 2021 et consacré au marché du chocolat pour la période 2021 à 2025, l’institut de recherche Technavio table sur une croissance d’environ 5 % du marché mondial du cacao entre 2020 et 2025.  

Les principaux pays et fabricants de produits à base de cacao et de chocolat de qualité

  • Les principaux pays responsables de la production de chocolat sont les États-Unis, l’Allemagne, la Suisse et la Belgique.
  • Les 10 plus grands fabricants de produits à base de cacao et de chocolat de qualité sont Arcor Group (Argentine), Barry Callebaut AG (Suisse), Chocoladefabriken Lindt & Sprüngli AG (Suisse), Chocolaterie Guylian NV (Belgique), Ferrero International SA (Italie), Mars Inc. (États-Unis), Meiji Holdings Co. Ltd. (Japon), Mondelez International Inc.  (États-Unis), Nestlé Group (Suisse), The Hershey Co. (États-Unis)
- Advertisment -

ARTICLES LES PLUS LUS